Tribune Colombier – Stade Raymond Kopa

Rue du Colombier, 49000 ANGERS

503

Programme

Restructuration et extension de la tribune du Colombier au Stade Raymond Kopa
Construction du Footsal

Concepteurs

  • Sabh (Studio d’architecture bruno huet)

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • Ville d'Angers

Thèmes

  • Architecture

Année de réalisation

2018

Surface(s)

3 760 m² créée (4 450 places)

Coûts

Travaux : 5 022 000 € HT

Documents

La rénovation de la tribune Colombier constitue la première phase de requalification du Stade Raymond Kopa dans sa globalité avec en héritage une tribune de béton en demi-lune. En forme de demi-lune, non couverte, la tribune Colombier impose le parti architectural. Sa structure est conservée et étendue dans une forme parallélépipédique pour engager un dialogue formel avec la tribune Coubertin. La couverture de ce volume induit par la protection crée une première symétrie à l’échelle du stade. Son extension rectangulaire augmente ainsi sa capacité d’accueil de 3 400 à 4 582 spectateurs. La structure métallique apporte la solution technique et esthétique. La morphologie globale est induite par le porte-à-faux qui permet la couverture de l’ensemble des places. La structure devient ainsi l’élément architectonique principal. Le dessin de la trame, la légèreté et le rythme de cette structure façonnent l’architecture du nouvel équipement. La gageure du projet consistait à optimiser le poids de la charpente métallique, dessiner le type de structure de manière fine et optimisée pour un calepinage maîtrisé des structures secondaires, des façades perforées et vitrées. Des façades transparentes sont proposées pour un dialogue avec la ville. Au rez-de-chaussée, le déambulatoire d’accueil est considéré à l’air libre grâce à ses façades permettant 50 % d’ouvertures. Des mantilles de métal aux transparences variables permettent ce jeu de façades ouvertes mais protégées. Au niveau des salons, de larges façades vitrées assurent l’éclairement et ouvre l’équipement à la ville. Côté espaces intérieurs de déambulation et de convivialité, le jeu lié à l’atmosphère du lieu offre un effet “cathédrale” par une variation des effets de lumière en fonction des expositions, des moments et des couleurs d’ambiance définissant chaque espace. La variation des niveaux de perforations et de transparence génère le moirage de la peau architecturale. À l’entrée du stade Kopa, le footsal qui se substitue à des halles de tennis conforte la pratique du football et de la mixité du lieu en devenir. Le projet concerne la construction du club-house regroupant différentes fonctions : espaces détente, vestiaires, salle de réunion, bureau et locaux annexes. Calé sur la rue, le grand volume vitré s’ouvre généreusement sur le parvis du stade et la rue du Colombier. À la fois signal et élément protecteur, le jeu de glissement de la couverture en porte-à-faux et surplombant l’entrée accueille le public. Par sa volumétrie, ses jeux de transparence et ses matériaux, le club-house offre une extension dans la continuité du stade Kopa et des halles existantes.

Photographe : Patrick MIARA

À voir aussi...

Ar
410

Restaurant scolaire et cuisine pédagogique

SAINT-BARTHÉLÉMY-D'ANJOU
Ar
411

Petit Port

DURTAL
Am
416