Ilôt JM4a – Sun Garden

Zac des capucins, ilot JM4a - rue Lucie Laboulais, 49100 ANGERS

672

Programme

Construction de 70 logements en collectif et 6 maisons individuelles

Concepteurs

  • Studio d'architecture b. huet

Commune

  • ANGERS

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • Kaufman & broad

Thèmes

  • Aménagement

Année de réalisation

2019

Surface(s)

SHAB projet : 4 203 m² dont : 493 m² pour maisons individuelles ; 3 710 m² pour collectif

Coûts

5 445 000 €

Documents

Le projet s’implante dans la ZAC des Capucins à Angers. Cette zone a été pensée dans une démarche de développement durable visant à proposer une offre de logements diversifiée et s’organise en bordure de la ZAC. L’opération est largement perceptible depuis différents points de vues environnants notamment depuis le boulevard Jean Moulin et la plateforme du tramway.

Le programme s’organise en 2 entités distinctes : 70 logements collectifs et 6 maisons individuelles. Le volume des logements collectifs s’étire du R+2 au R+5 pour aller chercher la plus grande hauteur sur l’angle remarquable de la parcelle. Il s’articule à partir d’un jeu de pans de façade en interaction avec le contexte immédiat : une façade ”urbaine” le long de la plateforme du tramway, un jeu de masses fermées souligné par un parement brique ; une façade “rustique” le long de la lanière paysagère avec un principe de double peau simple, en bois, poreuse offrant de larges espaces extérieurs intimisés. La confrontation entre les façades urbaines et rustiques génère un jeu de lignes dynamiques qui animera le paysage bâti le long de la lanière paysagère.

Enfin, des façades “domestiques” sur le coeur d’îlot comprenant des volumes simples épurés avec de larges espaces extérieurs ouverts sur les aménagements paysagers prévus dans le cadre du projet, les lignes de garde-corps, traitées en lames de bois en claire-voie viennent souligner délicatement les pleins et les vides.

À l’opposé, la bande de maisons individuelles offre un jeu volumétrique à l’échelle du logement. La juxtaposition des cellules, suivant le relief du site, permet de créer une séquence urbaine soulignée ponctuellement par les ouvertures et des panneaux de bois en claire-voie garantissant l’intimité dans les logements.